Mot de passe oublié ? | Besoin d'aide ?

Petite Planète

Voyages et transition nomade

Arrivée à Malte

Voici l’album de ma première semaine à Buggiba, ma nouvelle ville pour cet automne. Je vous fais visiter les balcons, le front de mer et une piscine plutôt sympathique.

Commençons par le début : où est Malte ? Ne vous sentez pas insulté, moi j’ai eu besoin d’une carte quand on a préparé ce voyage il y a quelques mois. Donc, Malte, c’est le tout petit point sous la Sicile, qui est en général masqué par le nom du pays ou le carré qui marque la capitale, La Valette.

20151008 carte malte 01 1
Côté pratique : Malte fait partie de l’Union Européenne, de la zone euro, se trouve dans le même fuseau horaire que Paris, et quasiment tout le monde y parle anglais. Contreparties de l’héritage anglais : on roule à gauche et il faut un adaptateur pour les prises de courant.
Je vous détaillerai à une autre occasion les influences anglaises, arabes et italiennes, quand je me serai un peu plus imprégnée, mais c’est déjà frappant.

Revenons à la géographie : pour les deux prochains mois, j’habiterai la station balnéaire de Buggiba, à une vingtaine de kilomètres de la capitale.

20151008 carte malte 02
Voici quelques photos des zones les plus intéressantes de mon appartement : un balcon « échappée mer », qui donne sur la rue, et un patio à l’abri des regards et du soleil à l’arrière, où je peux donc travailler toute la journée sans risquer un mélanome – pas comme à Yunquera. En plus le wifi dépote.

20151005 malte buggiba 12

20151005 malte buggiba 13

20151008 malte buggiba 23
La ville de Buggiba n’est pas exactement une perle d’architecture et de gastronomie, c’est une ville touristique tout ce qu’il y a de plus bétonné (enfin ça n’est pas Torremolinos non plus!), mais la promenade du front de mer est assez agréable. Même le MacDo a sa terrasse 😀

Elle est fréquentée majoritairement par des retraités britanniques un peu rouges, et par des familles de la classe moyenne maltaise. Tout le monde vit dehors, bancs, terrasses, balcons, portes des maisons ouvertes sur la rue, dans une ambiance pour le coup très méditerrannéenne.

Un lieu très populaire : le terrain de bocci, une sorte d’hybride de pétanque et de mölkky. Je n’ai trouvé les règles qu’en anglais, je peux les traduire si ça vous intéresse. Notez les sièges autour du terrain pour les spectateurs.


La piscine à débordement a attiré votre attention ? Voilà qui tombe bien, je viens d’y passer l’après-midi :

L’occasion de découvrir une population que nous n’avions pas encore croisée : les jeunes clubbers, qui investissent les lieux vers 16h (probablement quand ils se lèvent), et prennent le relais des retraités anglais, qui abandonnent leur transat à l’heure du thé.

Avantage d’être là hors-saison : ce très bel endroit – le Cafe del Mar – est en accès libre (alors que l’entrée est à 15€ en plein été).
Inconvénient : il risque de fermer pour l’hiver d’un jour à l’autre :/ comme tous les commerces du quartier, d’ailleurs !
Si vous me cherchez dans les prochains jours, je serai au bord de la piscine (avec mon ordi pour travailler bien sûr).

« »

© 2018 Petite Planète. Thème par Anders Norén.